À L'ACTION

Le vieux sage

Alors que je berçais ma cadette;
Lui caressant le visage et la tête;
Jouant avec ses doigts fins et effilés;
ému devant tant de fragilité;

 

Son corps se trémoussait;
Ses doigts se tortillaient;
De ses traits, elle grimaçait;
Tout son être m’envoûtait;

 

Mon regard baignait le sien;
Pur bonheur quand soudain;
Surgit le visage d’un ancien;
Un vieux sage, un vieil indien;

 

Cheveux très longs, gris argenté;
Sourcils en broussailles et teint cuivré;
Mille chemins de sagesse, de sa peau ridée;
Ses yeux d’un bleu azur d’éternité;

 

Inspirant force et simplicité;
Autant qu’autorité et dignité;
La douceur émanait du personnage;
Un vieil indien sans âge;

 

Quel était donc ce message;
Qu’il apportait sans ambages;
À un enfant en si bas âge;
Et à moi, pantois, apprenti-sage;

 

Insondable mystère de la vie;
Qui se dévoile en bribes de paradis;
Favorisant une réflexion approfondit;
De ce qu’est le sens de la vie.